République Française

Membre du BEREC

Langues Français English

Actualité / Les titres de la presse du lundi 12 février 2018

RÉGULATION

Plateformes/GAFA

• Débats & idées : « Quelle régulation face aux plateformes numériques ? Réguler les plateformes numériques ne va pas de soi. Des outils existent, mais il convient de clarifier les objectifs, de questionner les instruments de la régulation et de travailler au croisement des différents ordres de régulation, dans une perspective a minima européenne. Un décloisonnement de régulations devenues des régulations de rupture peut contribuer à lever les obstacles à une intervention en cas de comportements illicites" : par Françoise Benhamou (Réalités Industrielles)

• "Démanteler les GAFA ? "Sur le blog collectif Law and Political Economy, le professeur de droit Frank Pasquale, l’auteur de Black Box Society, développe le concept de souveraineté fonctionnelle (internetactu.blog.lemonde.fr)

• Silicon Valley’s tax-avoiding, job-killing, soul-sucking machine. Four companies dominate our daily lives unlike any other in human history: Amazon, Apple, Facebook, and Google. We love our nifty phones and just-a-click-away services, but these behemoths enjoy unfettered economic domination and hoard riches on a scale not seen since the monopolies of the gilded age. The only logical conclusion? We must bust up big tech (esquire.com)

• Amazon to Launch Delivery Service That Would Vie With FedEx, UPS. The company is preparing to begin the offering in Los Angeles with itsthird-party merchants’ and then roll it out more broadly (Wall Str. jal)

• Avec son service de livraison, Amazon déclare officiellement la guerre à UPS et FedEx (Wall Str. jal)

• Apple-Shazam, un deal potentiellement néfaste pour l’Europe. La Commission européenne a accepté la requête soumise par l'Autriche, la France, l'Islande, l'Italie, la Norvège, l'Espagne et la Suède, lui demandant d'examiner le projet d'acquisition de Shazam par Apple sur la base du règlement de l'UE sur les concentrations. La Commission considère que l'opération risque de nuire à la concurrence au sein de l'EEE (Communiqué CE, latribune.fr)

• The power of the tech titans. Power, money and ludicrous valuations are swelling the Silicon Valley bubble - but who can hold Big Tech to account? (Financial Times)

• Internet est-il devenu fou? Intrusion dans la vie privée, flicage politique, fake news, cybercriminalité, concentration des pouvoirs… Né d'une utopie libertaire confraternelle, Internet a perdu les pédales. Mais certains ne désespèrent pas de le remettre en selle (Society)

Accord sur la couverture mobile

• L’exonération d’Ifer mobile pendant 5 ans est entérinée (Contexte) .

Royaume-Uni/déploiement du FttH et séparation structurelle

BT faces fresh calls to spin off Openreach. Ministers and regulators are understood to beextremely frustrated” by an announcement this month that only three million homes on the national telecoms network will get a “full fibre” connection by 2020. The investment was announced after months of industry consultation by Openreach and comes as much smaller infrastructure rivals make bigger plans. Westminster sources said that the Department for Culture is now preparing to revisit the question of a full split of BT as part of an ongoing review of future telecoms infrastructure (The Telegraph)

Secteur postal

•La Poste cherche au moins 2 milliards pour survivre. La Poste ne saigne pas encore mais se prépare au pire. Engagée dans un virage stratégique majeur depuis cinq ans, l’entreprise publique subit la baisse du courrier plus vite que prévu. Juste avant Noël, elle a prévenu que ses marges chuteraient de 40% à l’horizon 2020! Une alerte pour ses actionnaires, l’État (74%) et la Caisse des Dépôts (26%). L’heure est grave. La Banque Postale, qui compense depuis dix ans la baisse du courrier, commence aussi à souffrir, à cause des taux d’intérêt bas et du Livret A qui lui coûte cher. Un vrai problème pour La Poste qui compte sur les 380 millions d’euros de dividendes qu’elle reçoit chaque année. La mutation du courrier vers les services financiers nécessite encore plusieurs années et plusieurs milliards d’euros d’investissement. Selon plusieurs sources, La Poste aurait besoin d’investir entre 2 et 4 milliards d’euros à moyen terme. Une enveloppe trop large pour elle (BFM Business)

• Messageries de presse : Presstalis : les petits éditeurs veulent des états généraux. Alors qu’un plan de sauvetage de Presstalis et des aménagements de la réglementation de la distribution de la presse en France ont été proposées par le DDG de Presstalis, les éditeurs indépendants et représentants de 24.000 marchands de presse  (Les Echos)

 

NUMÉRIQUE

Débats & idées

• " Les nouvelles révolutions d'internet. La nouvelle révolution d'Internet constitue une occasion unique pour l'Europe, qui a disparu des technologies de pointe alors qu'elle dominait l'industrie des télécommunications en 2000, de revenir dans le jeu" : par Nicolas Baverez (Le Figaro)

• "Nous voulons faire émerger des champions européens du numérique" : trois questions à Axelle Lemaire, qui rejoint le bureau parisien de Roland Berger (Les Echos)

Plateformes

Uber offre 245 millions à Waymo pour solder leur litige pour vol de technologies (AFP)

IoT

• Objets connectés, vie privée et données personnelles : une équation difficile pour protéger l'utilisateur (Edition Multimédia)

• France/Voitures autonomes : PSA, Renault et Valeo multiplient les tests (Les Echos)

Startups

• L'Europe veut faire émerger des champions de la mobilité. La Commission des transports du Parlement Européen organise un concours de start-up autour de la question de la mobilité (Les Echos)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Diplomatie

• Les smartphones Samsung, cadeaux empoisonnés des JO d'hiver (AFP)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• "Vrais tarifs" de l'Internet fixe : SFR s'y plie, BouyguesTel et Orange pas encore. En septembre dernier, la DGCCRF a interpellé les FAI pour les sommer d'afficher désormais le "vrai" prix des abonnements et donc de se conformer à la loi. Ce qui n'est pas le cas chez Bouygues Telecom, Orange et SFR. Free le fait depuis toujours. La location de la box est généralement facturée 3 à 5 euros supplémentaires par mois. Cette pratique de dissociation des tarifs n'est en effet pas conforme avec un arrêté de 1987 qui indique en effet que "toute information sur les prix de produits ou de services doit faire apparaître, quel que soit le support utilisé la somme totale toutes taxes comprises qui devra être effectivement payée par le consommateur exprimée en euros." La répression des fraudes demande donc que "dans le cas où une offre d'accès internet fixe proposée au consommateur comporte la location payante d'une box, le prix annoncé dans vos publicités et communications commerciales doit indiquer la somme totale qui devra être effectivement payée par le consommateur". La DGCCRF avait laissé jusqu'au 1er février aux opérateurs pour se conformer. Le délai est passé et seul SFR a modifié ses pratiques : le prix indiqué inclut désormais la location mensuelle de la box. Mais chez ses concurrents, on est pas pressé... (ZDNet)

Territoires

• Comment Vitis accélère dans le très haut débit en poussant sa plateforme Videofutur en régions (Edition Mtultimédia)

• Deux nouveaux FAI (Bouygues Telecom et Coriolis Telecom) sur le réseau public THD42 (Communiqué)

                

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fusions/acquisitions

Qualcomm a rejeté, pour la deuxième fois, une offre hostile de rachat lancée par son concurrent Broadcom mais a proposé une rencontre avec ce dernier, ouvrant une porte à des discussions (Financial Times)

• Comcast envisage de relancer son projet d'achat de Fox (AFP)

Résultats financiers

• Porté par le bitcoin et le jeu vidéo, le fabricant de cartes graphiques Nvidia bat encore tous les records (Les Echos)

Mouvements

• SES a annoncé le départ de son PDG Karim Michel Sabbagh et celui de son directeur financier Padraig McCarthy (AFP)

 

INTERNET

Idées & débats

• "Données personnelles : défendons nos liens plutôt que des biens. Mettre en place un droit de propriété sur les données produites reviendrait à établir un rapport féodal entre les utilisateurs et les plateformes. Il faut au contraire privilégier une approche collective qui puiserait dans le riche héritage des droits sociaux. " : par Lionel Maurel, Juriste et conservateur de bibliothèques, université Paris- Lumières. Auteur du blog S.I.Lex et Laura Aufrère, Centre d’économie de Paris-Nord, université Paris-13 Sorbonne Paris-Cité (Libération)

 

Toutes les revues de presse

L'année en cours : 2018

Mai
Avril
Mars
 Février
282723222120
191615141312
987652
1
Janvier

Les autres années



Revues de presse